Chapelle de La Charité

Chapelle de La Charité

Nous devons malheureusement reporter la messe de pèlerinage 2020 à l’an prochain.

À l’heure de boucler la revue La Charité de mai, la reprise de la célébration des messes dans notre pays n’a toujours pas été autorisée. Quand bien même cette autorisation surviendrait avant le 13 juin, nous ne pensons pas pouvoir mettre en oeuvre les mesures d’hygiène et de distanciation sociale nécessaires.

Helaas moeten wij onze bedevaartmis van 2020 uitstellen tot volgend jaar.

Bij het ter perse gaan van het nummer van De Liefdadigheid van mei is het in ons land nog steeds niet toegelaten, opnieuw misvieringen te organiseren. Mocht dit opnieuw toegelaten worden voor 13 juni, dan vrezen wij dat we niet tijdig de nodige maatregelen zullen kunnen nemen op het gebied van hygiëne en social distancing.


La chapelle est située à l'entrée de la ville d'Ath. Son adresse exacte est " Chemin des Champs des Dailles 3, 7800 Ath, Belgique", adresse que les pèlerins qui ne connaissent pas l'endroit peuvent retrouver dans leur GPS.

Le pèlerinage d'Ath

C'est à partir de 1901, quelques années après la création de la revue mensuelle « La Charité » (1894), afin de constituer un lien moral, une union de prières entre les abonnés de la revue, qu'un lieu de pèlerinage a été créé sur le point culminant dominant la ville d’Ath et dénommé "Butte du Bois du Renard". Au départ, c'est une statue de saint Antoine de padoue qui est érigée. Elle s'y trouve toujours, placée juste à côté de la chapelle. C'est le 13 juin 1901, à l'occasion de la fête de saint Antoine que la statue est bénie par l'abbé Ghigny, doyen d'Ath. En 1903, est érigée la chapelle de Ath qui sera bénie solennellement le mardi 1er septembre 1903 par Monseigneur Walraevens. En mars 1918, les allemands occupèrent l'endroit et le transformèrent en cimetière et ce n'est qu'après de nombreuses démarches, une fois la guerre terminée, que les tombes purent être évacuées et que le pèlerinage put être remis en route. Ensuite, fut érigé à l'extérieur de la Chapelle, un chemin de croix et construit une petite chapelle dédiée à la mort de St Antoine, bénite par Monseigneur Rasneur, évèque de Tournai, le 13 mai 1923. Depuis cette année (2019), il n'y a malheureusement plus de messe célébrée chaque semaine mais un groupe de prière se réuni à 9h chaque mardi de mai à octobre dans la chapelle (renseignements pour les personnes intéressées au +32(0)68.64.67.31) et chaque année un pèlerinage est organisé à l’occasion de la fête de saint Antoine. Il a toujours lieu le samedi le plus proche du 13 juin, cette année le 15 juin.

Saint Antoine de Padoue

Né à Lisbonne vers 1195, Antoine entre dans l’Ordre Franciscain en 1220, à Coïmbra (Portugal). Parti en mission en Afrique du Nord, une tempête l'oblige à accoster sur les côtes de l'Italie. Commence alors une extraordinaire épopée, Antoine parcourt l'Europe en expliquant l'Évangile, il distribue sur son chemin les grâces que Dieu lui prodigue accomplissant des miracles extraordinaires. Lorsque Antoine rend son âme à Dieu le 13 juin 1231 à Padoue en Italie, des foules entières prennent l’habitude de se rendre en pèlerinage à son tombeau et de lui amener les malades et les infirmes. Tant de prodiges surviennent, tant de guérisons et de grâces sont obtenues, que moins d’un an après sa mort, Antoine est canonisé par le Pape Grégoire IX. Les nombreuses faveurs obtenues par l’intercession de Saint Antoine, notamment pour retrouver les objets perdus, font de lui l’un des saints les plus populaires dans nos régions. Saint Antoine est un saint secourable et un saint aimé ! Le Pape Pie XII lui a décerné, en 1946, le titre de Docteur de l’Église.

Retour à la page d'accueil !